• Accueil
  • Style
  • Partenaires
  • Vendre un album
    • Vendre un album
    • ma boutique
    • Artistes et groupes
    • Labels
    • En savoir plus
  • Mon compte
Intérieur Nuit
Club de jazz new-yorkais entre Colombus et Broadway, une boucle rythmique qui tourne autour du duo piano/trompette

Intérieur Nuit

Nasica

Label : Nasica - Date de sortie : 2012--
Styles : Chanson Auteur Compositeur
Promo Fan
Prix : 9.00 €
Cet album contient du contenu numérique (livret, photos...)
Avec des si... 04:11 Ajouter
Monsieur Chet 03:35 Ajouter
Léa 03:44 Ajouter
Orphée 03:38 Ajouter
Tequila swing 04:11 Ajouter
Lolita Anderson 04:06 Ajouter
Elles et toi 03:30 Ajouter
Obao bitch 03:11 Ajouter
Passer la porte 04:04 Ajouter
Taxi boy 02:49 Ajouter
Malgré tout 03:14 Ajouter
Je m'en vais 04:09 Ajouter
Club de jazz new-yorkais entre Colombus et Broadway, une boucle rythmique qui tourne autour du duo piano/trompette, ... l'ambiance est posée dés le premier titre, hommage à Chet Baker. On enchaîne avec une ambiance "trompette, plus accords plaqués sur rythmique latino, soleil musical qu'on retrouvera sur "Léa" sans trompette cette fois-ci. Un son de contrebasse s'avance sur le devant de la scène pour nous présenter Lolita Anderson et ses rêves de gloire. Des samples anglo-saxons annoncent la suite... Ambiance cartoon au décor "club de jazz enfumé des années 50" où on pourrait croiser Betty Boop ou la vamp de Tex Avery. Son loup, après avoir dévoré François Nasica, se serait mis dans la peau de l'interprète avec une voix de velours, basse et profonde, nous invitant à passer une soirée avec lui, dans son intérieur musical, aux murs couleur nuit. Faites l'effort de pousser la porte de cet univers, et vous y serez bien "cosy". Les chansons, les compos, l'interprétation. Tout pourrait paraître simpliste au premier abord. Pourtant, on s'aperçoit bientôt qu'on se laisse emporter par l'efficacité de chaque titre. Cette démo propose une bonne qualité d'enregistrement et une unicité musicale indéniable. Vous trouverez dans l'interprétation des sons à la Gainsbourg ou encore Arthur H. Le loup Nasica ose la chanson jazz, l'orgue (sur le dernier titre) et la trompette (sur quasiment tous les titres). Surfant sur l'anti-mode, il nous livre un opus hors d'âge. Passant allègrement le barrage de la surprise, mes oreilles se sont vite laissées enjôler pour ne plus en démordre cette autoproduction tient grandement la route Papillon de nuit ou vers luisant...
Karry - www.thefrenchtouch.fr.st
photo album: Sabrina Berger

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet album.