• Accueil
  • Style
  • Partenaires
  • Vendre un album
    • Vendre un album
    • ma boutique
    • Artistes et groupes
    • Labels
    • En savoir plus
  • Mon compte
Mo Kontan Twa
Une invitation à la découverte du folklore mauricien, au voyage et à la spiritualité. Le titre phare de ce disque, Kan li met so lame, qui tourne en boucle sur les ondes hertziennes, est un brassage de séga moderne et typique et émouvant.

Mo Kontan Twa

Jonathan Manou

Label : Jonathan Manou - Copyright : Jonathan Manou - Date de sortie : 2008--
Styles : Chanson Auteur Compositeur Divers Autres
Promo Fan
Prix : 5.99 €
Sel Jesus Christ 3'07 Ajouter
Kan li met so lame 4'07 Ajouter
Console moi 4'14 Ajouter
Jesus lavi eternel 3'47 Ajouter
Jardin Gethsémané 3'00 Ajouter
Ralim to dife 4'25 Ajouter
Entends ma voix 6'28 Ajouter
Mo le dir twa segner 5'39 Ajouter
Ver twa enn louanz 4'38 Ajouter
Mo bizin twa 3'07 Ajouter
Jonathan Manou, résidant en France, est un jeune artiste gospel exerçant à l’île Maurice et dans l’océan Indien.

Son premier album produit par Olivier Lauret s’intitule Mo Kontan Twa (Je t’aime). Son clip vidéo, Kan Li Met So Lame,
www.youtube.com/watch?v=DIMMOc8rlBY
diffusé constamment sur la chaine Kanal Austral dans l’océan Indien et sur internet, a été le sujet du vote du public mauricien fin 2008, et a été classé numéro Un dans l’émission télévisée populaire mauricienne Emtel Bonnto Klip.

La musique, Jonathan la découvre à travers son père. «Son parcours musical m''a donné envie de faire autant et de chanter», explique-t-il. Mais Jonathan
décide d’utiliser son talent pour propager la bonne parole et faire découvrir au public la musique gospel.

En effet, de par ses études secondaires, il fera de La Bible l’une de ses matières principales, un domaine qui lui vaudra d’ailleurs des honneurs scolaires durant son School Certificate (équivalent du Brevet en France) par l’université de Cambridge en collaboration avec les écoles privées (PSSA).

Il sera amené par la suite à se rapprocher plus près de des Evangiles avec différentes études et formations bibliques avant et pendant ses études tertiaires.

Maintenant, ce jeune artiste emploie son art à propager les louanges du Seigneur, car, ses chansons, composées en créole mauricien, en
français, en anglais et en hindi, ont pour but la promotion de l’évangile et de la culture mauricienne dans son entourage. mais elles visent aussi à emmener les chrétiens plus près
de l’adoration à la rencontre de leur Créateur.

Durant ses années d'études universitaires à la Réunion, il se jette dans le jardin des accords. Il intègre la chorale de l'université de la Réunion et
participe aussi à une tournée avec une autre formation, la Chorale Couleur Gospel.

Avec cette équipe il fera une tournée dans les villes de l'île-sœur et collaborera à la réalisation d'une comédie musicale. Un spectacle qui a fait l'objet
d'un DVD.

Né d’une famille chrétienne dans un modeste quartier de Rose-Hill, à l’île Maurice, il ressent l’appel du Seigneur pour sa vie étant très jeune. Il y répondra
à l’âge de 17 ans et commencera son service à l’Eglise dans la musique et dans le chant.

Après avoir participé au devant de la scène, en exclusivité ou en groupe dans les églises, les concerts et des campagnes publiques à Maurice, Jonathan en
fera de même à la Réunion dans des congrès où il participera activement dans la chorale Couleur Gospel et contribuera à une prestation scénique dans la
comédie musicale Jésus, Une Histoire d’Amour en interprétant le rôle de Jean-Baptiste. On notera aussi la brève participation de Jonathan dans le premier
album d’Audrey Dardenne, une artiste nommée Voix d’Or de la Réunion en 2007.

Jonathan Manou a aussi une expérience radiophonique. Pendant près de deux
ans, il animera une émission en compagnie de plusieurs étudiants pendant sa secondaire sur les ondes de Radio Maurice produit par le studio d’Or Sonore.

Il renouvellera l’expérience à la Réunion sur les ondes de Radio Vie, où il animera techniquement ses propres émissions pendant près de trois ans.

Jonathan est de ces artistes inspirés et enthousiastes, exprimant son amour au travers d'un gospel populaire. Il livre avec Mo kontan twa, son
premier album, dix compositions autour de la spiritualité. «Dans mes chansons, je dresse des portraits des gens qui font face à eux-mêmes et face à Dieu.»

Le titre phare de son disque, Kan li met so lame, qui tourne en boucle sur les ondes hertziennes, est un brassage de séga moderne et typique dosé d'une
aura jazzesque. Une musique recherchée qui se laisse facilement écouter. Dans l'ensemble, l'artiste livre un opus musicalement captivant. Bien rodé avec
un arrangement plaisant signé Jonathan Manou.


Il n'y a pas encore de commentaire pour cet album.